Actualité

Disneyland … Que pour les enfants ?

« Disney(land), c’est pour les enfants » ; une des énormités qui m’horripile le plus. Parfois, il s’agit simplement de critiques et/ou questionnements de personnes qui ne comprennent qu’un adulte puisse être intéressé par Disney, passion à l’apparence bien enfantine pour ceux qui n’ont pas creusé le sujet. D’autres fois, il s’agit plutôt de revendications expliquant que les enfants ont la priorité dans les parcs Disney voire même que les adultes sans enfants ne devraient pas avoir le droit de fréquenter ces parcs ou, tout du moins, ne devraient pas en avoir envie. Cette dernière affirmation (à deux francs) est très à la mode ces derniers temps à cause d’une ancienne critique qui a subitement ressurgit sur Twitter. La publication d’origine date d’il y a plusieurs années et avait été postée sur Facebook par une hystérique mère ostensiblement frustrée par sa propre vie. Je vous laisse deux petits liens pour que vous puissiez constater l’ampleur des dégâts, en français et en anglais.

Je ne vais même pas débattre sur le sujet, j’ai mes idées (bien arrêtées) et vous avez probablement les vôtres. Dans cet article, je vais plutôt réunir des preuves et des faits objectifs pour prouver, à qui veut bien l’entendre, que Disneyland n’a absolument pas été construit dans l’optique d’être dédié aux enfants. J’ai cette idée d’article depuis un moment et le fait de voir resurgir à nouveau ce fameux tissu d’absurdités m’a décidé à l’écrire une bonne fois pour toutes. N’hésitez surtout pas à le partager au prochain débat sur les emplacements parades/spectacles.

L'idée de Disneyland

“The idea for Disneyland came about when my daughters were very young and Saturday was always Daddy’s Day with the two daughters (…) I’d sit while they rode the merry-go-round and did all these things – sit on a bench, you know, eating peanuts – I felt that there should be something built, some kind of an amusement enterprise built, where parents and the children could have fun together (…) But it all started with a daddy with two daughters wondering where he could have a little fun with them, too.

Walt Disney, Interview par la Canadian Broadcasting Company, 1963

Dans cette citation, Walt Disney explique qu’il consacrait toujours son samedi à ses deux filles, Sharon et Diane. Ils les emmenaient notamment au parc où elles s’amusaient sur le carrousel alors qu’il attendait, seul sur un banc à manger des cacahuètes. C’est là que lui serait venue l’idée de créer un endroit où « les parents et les enfants pourraient s’amuser ensemble », l’idée de Disneyland. Du coup, si on analyse ce passage, on comprend que Walt voulait créer d’une part un endroit où passer du temps en famille mais d’autre part et plus précisément, un endroit où lui aussi pourrait s’amuser en tant qu’adulte, un endroit où il ne resterait pas passif à s’ennuyer ou à attendre pendant que ses enfants se divertissent.

Le discours d'inauguration de Disneyland

To all who come to this happy place; welcome. Disneyland is your land. Here age relives fond memories of the past…and here youth may savor the challenge and promise of the future. Disneyland is dedicated to the ideals, the dreams and the hard facts that have created America…with the hope that it will be a source of joy and inspiration to all the world.”

Walt Disney, Disneyland Dedication Speech, 17 juillet 1955

Le discours d’inauguration de Disneyland, prononcé par Walt Disney le 17 juillet 1955, nous apporte également plusieurs éléments de preuves.

Premièrement, Walt s’adresse à la fois aux « anciens » qui peuvent revivre les souvenirs plaisants du passé et aux «  jeunes » qui peuvent goûter aux défis et aux promesses du futur. Ensuite, il ajoute que Disneyland « est dédié aux idéaux, aux rêves et aux événements concrets qui ont créé l’Amérique ». Comme si cela ne suffisait pas, il clôture en transmettant son espoir que son parc soit « une source de joie et d’inspiration pour le monde entier ». En définitive, Walt ne fait mention d’un parc créé et construit pour les enfants à aucun moment. Au contraire, il le dédie à tous, quel que soit notre âge et/ou notre nationalité, et explique même que le parc est dédié à thèmes qui lui tiennent à cœur et aucunement à des personnes en particulier.

Penchons-nous également sur le dedication speech de Fantasyland. 

“A few words of dedication for The Happiest Kingdom of them All ; Fantasyland. Here is the world of imagination, hopes and dreams. In this timeless land of enchantment, the age of chivalry, magic and make believe are reborn — and fairy tales come true. Fantasyland is dedicated to the young and the young-at-heart — to those who believe that when you wish upon a star, your dreams do come true.

Walt Disney, Fantasyland Dedication Speech, 17 juillet 1955

Dans ce speech, Walt dit mot pour mot que Fantasyland est dédié « aux jeunes et à ceux qui restent jeune dans leur cœur, à ceux qui croient que quand on prie la bonne étoile, nos rêves deviennent vraiment réalité ». Il insiste bien sur le fait que Fantasyland, souvent citée comme l’essence même de Disneyland à ses yeux, est là pour tout le monde, jeunes et moins jeunes, que ce land est dédié à tout ceux qui s’autorisent à rêver.

Autres discours d'inaugurations

“Walt Disney World is a tribute to the philosophy and life of Walter Elias Disney… and to the talents, the dedication, and the loyalty of the entire Disney organization that made Walt Disney’s dream come true. May Walt Disney World bring Joy and Inspiration and New Knowledge to all who come to this happy place … a Magic Kingdom where the young at heart of all ages can laugh and play and learn together.”

Roy Oliver Disney, Magic Kingdom Dedication Speech, 25 Octobre 1971

To all who come to this happy place, welcome. Once upon a time … a master storyteller, Walt Disney, inspired by Europe’s best loved tales, used his own special gifts to share them with the world. He envisioned a Magic Kingdom where these stories would come to life, and called it Disneyland. Now his dream returns to the land that inspired it. Euro Disneyland is dedicated to the young and the young at heart … with the hope that it will be a source of joy and inspiration for all the world.”

Michael Eisner, EuroDisneyland Dedication Speech, 12 April 1992

Les autres parcs ayant ouverts après le décès de Walt Disney ont également été construits dans le même esprit. Les discours d’ouvertures reprennent toujours les expressions clés des interventions de Walt qui démontrent bien que ces parcs ne sont absolument pas dédiés aux enfants uniquement mais à toutes les personnes s’autorisant à rêver, de tous âges et horizons confondus.

Citations diverses de Walt Disney

You’re dead if you aim only for kids. Adults are only kids grown up, anyway.”

 “I do not make films primarily for children. I make them for the child in all of us, whether we be six or sixty.”

“Why do we have to grow up? I know more adults who have the children’s approach to life… They are not afraid to be delighted with simple pleasures, and they have a degree of contentment with what life has brought—sometimes it isn’t much, either.”

SMITH (Dave), The Quotable Walt Disney, Glendale, Disney Editions, 2001.

Je crois que les deux premiers exemples n’ont pas besoin de grandes explications. Elles démontrent que Walt n’avait pas pour cible les enfants uniquement mais bien tout le monde. La première citation sous-entend même que se focaliser exclusivement sur les enfants mènerait n’importe qui à sa perte.
 
Dans la troisième citation, qui  semble être dédié à notre hystérique mère citée en début d’article, il se lamente du fait que l’on soit obligé de « grandir » et explique connaître « plus d’adultes qui ont une approche candide de la vie, n’ont pas peur d’être se réjouir des plaisirs simples et qui se contentent de ce que la vie leur a apporté ».

En conclusion, les preuves ci-dessus démontrent bien que le concept de Disneyland n’a absolument jamais été imaginé pour les enfants uniquement. Alors, à vous tous qui avez perdu votre âme d’enfant ou toute passion dans la vie au point de vous sentir obligés de stigmatiser les autres, essayez d’accepter que certaines personnes puissent en effet venir sans enfants dans un parc Disney et vouloir en profiter autant que vos charmantes têtes blondes. Personne n’a priorité sur personne, pas même les enfants puisque les parcs Disney sont pour TOUT LE MONDE. Faire la file pour acheter un bretzel ou monter dans une attraction, c’est normal et ça fait partie de la vie, votre descendance aura des frustrations bien pires à affronter. Si on veut être bien placé pour un spectacle ou une parade, on vient à l’avance et on attend car, encore une fois, vos enfants devront à un moment ou l’autre de leur vie faire preuve de patience. Je ne suis qu’une pauvre millenial sans enfants mais j’ai été éduquée comme ça et, personnellement, j’ai survécu ! Par ailleurs, nous sommes tous la fille, le fils, le cousin, la sœur ou encore le conjoint de quelqu’un et, par conséquent, on a TOUS une famille, et cela même si nous n’avons pas d’enfants. En vous souhaitant une journée magique !

Crédits:
Image à la Une: Disney no Tabi (Nikon D5100). Town Square, Disneyland Park, Anaheim, Juillet 2016
Citations: SMITH (Dave), The Quotable Walt Disney, Glendale, Disney Editions, 2001
Sources vidéos, liens Youtube dans l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *